Betbeze Conseil SAS part d’une idée : la crise n’est pas finie et il ne faut surtout pas attendre une reprise venue d’ailleurs pour en sortir. Au contraire même, car la reprise « des autres » peut détériorer davantage notre propre situation.

Pour s’en sortir vraiment, il faut expliquer et s’expliquer. Il nous faut chercher de nouvelles sources de compétitivité et d’innovation, mais dans le cadre d’un dialogue social renforcé.

Découvrez Betbeze Conseil

Betbeze Conseil SAS has a basic idea: the crisis is not over, and it does not pay at all to wait for a recovery coming from other countries. Without personal efforts, « others’ » recovery will eventually deteriorate our own situation.

Instead, we have to be frank and explain what happens to us. We have to find new solutions and new ideas to increase competitiveness and innovation – through an improved social dialogue.

Discover Betbeze Conseil

Blog

29 mars, 2015

Quand les taux baissent, le risque ne se voit plus

Merci Ben Bernanke et Janet Yellen, merci Mario Draghi ! Vous avez fait baisser comme jamais les taux d’intérêt en rachetant de la dette d’état, ce qui a fait monter la bourse comme jamais. Faire monter la bourse, c’est bon pour l’économie parce que c’est bon pour le moral. L’effet richesse joue alors à plein.

Lire la suite

22 mars, 2015

Le pétrole à 25 dollars le baril ?

25 dollars le baril ! Et pourquoi pas ? La chute du prix du pétrole, de 100 dollars le baril début juin 2014 à moins de 50 six mois après, a surpris tout le monde. Elle a fait des « heureux » et des « malheureux », et surtout des inquiets. Comment comprendre une telle chute, aussi rapide et brutale ? Et que va-t-il arriver ensuite ?

Lire la suite

15 mars, 2015

Réponse du Président Hollande à Karl Marx

Monsieur l’animateur de la Première internationale,

Vous dites que je vous désespère, ceci est réciproque. J’écris en effet à l’auteur de l’Adresse inaugurale de l’Association internationale des travailleurs de 1864, pour bien montrer qu’un siècle et demi a passé depuis. Je n’ai jamais été marxiste, le Parti socialiste n’est pas un parti ouvrier, et je comprends de plus en plus pourquoi.

Lire la suite


Allons, les esprits changent ! Les magasins vont ouvrir le dimanche, les 35 heures devenir 36 et plus, les salariés discuter davantage avec des patrons moins crispés. Les réseaux sociaux nous bousculent : ce qui est secret aujourd’hui est partout demain. Jouons l’ouverture et la transparence : transformons-nous et préparons-nous à cette révolution de l’information...