Betbeze Conseil SAS part d’une idée : la crise n’est pas finie et il ne faut surtout pas attendre une reprise venue d’ailleurs pour en sortir. Au contraire même, car la reprise « des autres » peut détériorer davantage notre propre situation.

Pour s’en sortir vraiment, il faut expliquer et s’expliquer. Il nous faut chercher de nouvelles sources de compétitivité et d’innovation, mais dans le cadre d’un dialogue social renforcé.

Découvrez Betbeze Conseil

Betbeze Conseil SAS has a basic idea: the crisis is not over, and it does not pay at all to wait for a recovery coming from other countries. Without personal efforts, « others’ » recovery will eventually deteriorate our own situation.

Instead, we have to be frank and explain what happens to us. We have to find new solutions and new ideas to increase competitiveness and innovation – through an improved social dialogue.

Discover Betbeze Conseil

Blog

14 September, 2014

France : en attendant Moody’s

Ce 19 septembre, avec la note que devrait donner Moody’s, nous saurons comment nous regarde la « finance sans visage ». Il y a deux ans, fin novembre 2012, 10 mois après S&P (en pleine campagne présidentielle), Moodys’s enlève son AAA à la France pour la noter « Aa1 », avec une perspective négative confirmée depuis. Jusqu’à quand ? A l’époque, Pierre Moscovici, Ministre des Finances, dit : « c’est une sanction de la gestion du passé », ajoutant que la France « est encore très bien notée ». Vrai.

Lire la suite

7 September, 2014

Les médecins de Molière autour de la France

- « La France n’a pas assez d’inflation. Elle est gagnée par le risque de déflation » dit l’un.
- « Mais non, mon cher Confrère : elle n’a pas assez de croissance au contraire ! »
- « Et pourquoi donc, mon cher Confrère, n’a-t-elle pas assez de croissance, je vous le demande ? » s’enquiert un troisième.
- « Mais parce qu’elle souffre de trop d’austérité, de purges, sinon de saignées » ajoute un autre.
- « Au fond, la France n’a pas assez de croissance parce qu’elle pâtit de trop de rigueur » concourent nos experts.

Lire la suite

2 September, 2014

Edition spéciale : Le spectre annoncé par Hollande, après celui annoncé par Valls

François Hollande l’a dit le 28 août devant les ambassadeurs : « l’Europe est menacée par une longue et peut-être interminable stagnation si nous ne faisons rien. » On aura reconnu, en français, le spectre de la secular stagnation qui agite les esprits outre-Atlantique. Ce spectre succède à celui annoncé par Manuel Valls, le 1er août : « le risque de déflation est réel ». Le Président Hollande en profite pour corriger son Premier ministre : « certains parlent de déflation, nous n’en sommes pas là ».

Lire la suite


Voici plus d’un an de billets, réactions et petits dessins, pour parler de nous et des autres. Avec l’idée d’être aussi direct que possible pour comprendre nos problèmes et trouver nos solutions. Car il y a risque. Car il y a urgence. Voici donc l’itinéraire de cette longue année de réactions. Bon voyage !