Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

20 mai, 2018

Ecrit par

France : assez de croissance pour continuer à réformer ?

C’est le problème : réformer en France est indispensable, après tant d’années d’inaction, mais « consomme » de la croissance, comme du pétrole. Réformer inquiète, suscite des polémiques et des oppositions, rend nerveux, brouille l’horizon. Réformer agite le corps social et politique, emplit les assemblées générales, suscite grèves et manifestations, le tout avant de sentir, puis de voir, les premiers résultats positifs. Ce seront de nouveaux investissements, puis de nouveaux emplois. Après.

13 mai, 2018

Ecrit par

Trump va-t-il déclencher un nouveau 29 ?

3 mai 2018 : 1 100 économistes, dont 14 Prix Nobel, écrivent une lettre au Président Trump et au Congrès pour les avertir du risque majeur qu’est, pour eux, la montée des droits de douane et du protectionnisme – autrement dit la politique de Donald Trump. Ils se réfèrent, dans leur lettre, à une autre, envoyée en 1930 par 1 028 économistes. Ils alertaient alors sur les risques des hausses de tarifs douaniers que comportait le Smoot-Hawley Act. Pas écoutés, une bataille des échanges en résulta. Elle réduisit les échanges internationaux, la croissance, et ce fut 1929.

6 mai, 2018

Ecrit par

Les marchés financiers sont-ils fétichistes ?

Oui, mais pas seulement. Oui, devant eux, face à ce futur qu’ils ignorent, comme nous tous, ils plantent des repères, des marques, des signes, des chiffres ronds en général, entre totem et tabou. Ils craignent aussi des jours fatidiques : le vendredi 13 bien sûr, mais aussi les anniversaires des grands krachs boursiers (jeudi noir du 24 octobre 1929 ou 6 octobre 2008 des subprimes), sans oublier les « quatre sorcières », troisièmes vendredi des mois de mars, juin, septembre et décembre, où se soldent les grands contrats financiers à terme sur la Bourse de New York. Bref, la forêt financière est noire et hantée, et il faut y avancer !

15 avril, 2018

Ecrit par

Trump, l’homme qui tweetait à l’oreille des marchés

Pas un jour sans (au moins) un tweet trumpien, en lien avec de grands problèmes, pays ou entreprises, avec toujours un ton direct et péremptoire, mais pas forcément une analyse en accord avec la précédente ! Au début, les marchés ont été amusés, puis surpris, puis inquiets sous l’avalanche. Les voilà qui se demandent, aujourd’hui, quel est le risque réel que présente Donald Trump.

8 avril, 2018

Ecrit par

Alerte aux zombies : 10% des entreprises cotées en danger demain, quand les taux monteront

Des taux d’intérêt trop bon marché : voilà le risque ! Selon la Banque de France, en 2014, entre 2 et 3% des petites et moyennes entreprises et autour de 1% de l’ensemble formé par les grandes entreprises, entreprises de taille intermédiaire et holdings, s’endettent à des taux trop bas par rapport à leur risque. Pour les grandes entreprises et les holdings, 10% des crédits auraient été accordés « à des taux particulièrement bas ». Magie des chiffres : 1% du nombre, c’est 10% des montants !

1 avril, 2018

Ecrit par

Les vieux sont-ils inflationnistes ?

Un vieux oui, les vieux non. « Un vieux » oui : il consomme, surtout des services – tourisme et voyages en début de retraite, soins domestiques ensuite, soins médicaux après, et bien sûr sans produire. Sur la période 1955-2014 et sur 22 pays avancés, le vieux entre 65 et 79 ans serait responsable de 0,4% d’inflation en plus que l’indice total. Il est inflationniste, mais pas seul. Le jeune, entre 15 et 25 ans, l’est plus que lui pour 0,7%, lui qui consomme biens et services neufs, souvent chers, sans plus produire !

18 mars, 2018

Ecrit par

L’euro est irréversible, donc aussi la zone euro ?

Mario Draghi le répète le 8 mars, répondant à une question sur l’Italie après les élections : « l’euro est irréversible ». Il n’y a donc pas à s’inquiéter, même avec une croissance qui irait de 2,5% en 2017 à 2,4% en 2018, 1,9% en 2019 et 1,7% en 2020, et même si l’inflation atteindrait 1,7% seulement en 2020. « Confiance-persévérance-prudence », pour reprendre la trinité Draghi ! D’ailleurs, l’euro est assez fort : 1,23 pour un dollar. Pas à s’inquiéter… ?

Suivez-nous sur :