Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

13 mai, 2018

Ecrit par

Trump va-t-il déclencher un nouveau 29 ?

3 mai 2018 : 1 100 économistes, dont 14 Prix Nobel, écrivent une lettre au Président Trump et au Congrès pour les avertir du risque majeur qu’est, pour eux, la montée des droits de douane et du protectionnisme – autrement dit la politique de Donald Trump. Ils se réfèrent, dans leur lettre, à une autre, envoyée en 1930 par 1 028 économistes. Ils alertaient alors sur les risques des hausses de tarifs douaniers que comportait le Smoot-Hawley Act. Pas écoutés, une bataille des échanges en résulta. Elle réduisit les échanges internationaux, la croissance, et ce fut 1929.

15 avril, 2018

Ecrit par

Trump, l’homme qui tweetait à l’oreille des marchés

Pas un jour sans (au moins) un tweet trumpien, en lien avec de grands problèmes, pays ou entreprises, avec toujours un ton direct et péremptoire, mais pas forcément une analyse en accord avec la précédente ! Au début, les marchés ont été amusés, puis surpris, puis inquiets sous l’avalanche. Les voilà qui se demandent, aujourd’hui, quel est le risque réel que présente Donald Trump.

11 mars, 2018

Ecrit par

Prendre Trump au sérieux

Trump agit comme si les États-Unis étaient en guerre avec la Chine. Une Chine maligne, comme on le voit avec la Corée du Nord et qui sous-traite à la Russie ses opérations informatico-politiques. Une Chine pour qui l’Union européenne est son terrain d’expansion : un marché pour y vendre et des entreprises à acheter. Une Union Européenne qu’il affaiblit en soutenant le Brexit, et où il met ses « alliés historiques » au pied du mur, en leur demandant de s’occuper plus de leur sécurité en lui achetant plus ses avions et ses tanks, en s’équipant en cyberguerre, donc de moins compter sur lui, par Otan interposé !

24 septembre, 2017

Ecrit par

Réunion secrète de quatre généraux, américain, chinois, russe et macédonien

Le Chinois : nous sommes ici parce nous avons tous un même problème : Kim Jong-un. Son grand père, puis son père, nous ont servis, lui aussi au début, pour avoir un état tampon entre nous et la Corée du Sud, autrement dit les USA. Ils tenaient leurs populations pour empêcher des exodes vers le sud, et même vers chez nous. Mais maintenant, il veut tellement se protéger seul, alors que c’est nous qui le faisons bien sûr, qu’il nous fait peur.

3 septembre, 2017

Ecrit par

La rentrée des casses

Où allons-nous, tous ? Notre organisation, qui tient depuis la deuxième guerre mondiale, va-t-elle s’effondrer, au bénéfice de la Chine, mais par la faute des Etats-Unis ?! Nous vivons depuis 1945 dans un monde où les Etats-Unis sont hégémoniques. On peut ne pas aimer, mais on sait qui fait la police des airs et des mers, qui écrit les règles et opère la surveillance de tous, qui a assuré le progrès assez calme du monde – et qui a le dollar. Allons-nous regretter bientôt l’affaiblissement de l’Empire américain, donc sa fin proche, du fait même de son centre ? Rome va-t-il réduire son Empire, parce qu’il lui coûterait trop à entretenir ? Du jamais vu dans l’histoire.

21 mai, 2017

Ecrit par

Gagner la guerre fiscale que lance Donald Trump

Donald Trump vient d’ouvrir une bataille fiscale mondiale, au milieu de ses soucis. Il veut réagir aux baisses de taxes sur les échanges et aux baisses d‘impôts sur les personnes et les entreprises des pays concurrents, notamment émergents. En économie, le creusement du déficit extérieur et public y pousse. En politique, les « vols d’emplois » dont parle Donald Trump « l’expliquent ». En fait, la montée de la Chine y contraint.

27 avril, 2017

Ecrit par

Un mieux global grâce aux exports européens en Chine ?

C’est à n’y rien comprendre ! D’abord, l’indice J.P. Morgan annonce que l’activité manufacturière continue de se développer à un rythme soutenu dans le monde. Il atteint 53 en mars comme en février, et s’établit au-dessus de 50 depuis 13 mois. Cette expansion concerne tout autant les biens de consommation et intermédiaires que d’investissement. Ce même indice explique que l’amélioration vient de la zone euro : Allemagne, France et Italie, tandis que, selon lui toujours, Etats-Unis, Japon, Royaume-Uni, Russie et Chine ralentissent légèrement.

Suivez-nous sur :