S'inscrire à la newsletter

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Entrez votre adresse e-mail et recevez tous les dimanches la newsletter de Jean-Paul Betbeze

25 novembre, 2018

Ecrit par

Deux Nobels d’économie : on en fait quoi ici ?

William Nordhaus (né en 1941) et Paul Romer (né en 1955) : voilà les deux Nobels d’économie 2018, américains. Nordhaus enseigne à Yale, à une heure et demie de New York, Romer à New York University. Trop loin pour nous ? Nordhaus a été primé pour avoir intégré le réchauffement climatique à la croissance, en cherchant à le maîtriser, Romer pour avoir intégré les idées et l’innovation à la croissance, en se demandant comment la renforcer. Trop loin de nos soucis ?

26 août, 2018

Ecrit par

Batailles à l’hôpital mondial !

Ce serait ridicule, si ce n’était tragique. Voilà dix ans que la Great Recession américaine est officiellement finie : décembre 2007 – juin 2009. Nous avons vécu une crise très sévère, financière (la pire espèce) et mondiale (par contagion). Pourtant, plus le temps passe, plus le diagnostic de ce qui nous est arrivé se complique, et qu’on parle de séquelles.

20 mai, 2018

Ecrit par

France : assez de croissance pour continuer à réformer ?

C’est le problème : réformer en France est indispensable, après tant d’années d’inaction, mais « consomme » de la croissance, comme du pétrole. Réformer inquiète, suscite des polémiques et des oppositions, rend nerveux, brouille l’horizon. Réformer agite le corps social et politique, emplit les assemblées générales, suscite grèves et manifestations, le tout avant de sentir, puis de voir, les premiers résultats positifs. Ce seront de nouveaux investissements, puis de nouveaux emplois. Après.

6 mai, 2018

Ecrit par

Les marchés financiers sont-ils fétichistes ?

Oui, mais pas seulement. Oui, devant eux, face à ce futur qu’ils ignorent, comme nous tous, ils plantent des repères, des marques, des signes, des chiffres ronds en général, entre totem et tabou. Ils craignent aussi des jours fatidiques : le vendredi 13 bien sûr, mais aussi les anniversaires des grands krachs boursiers (jeudi noir du 24 octobre 1929 ou 6 octobre 2008 des subprimes), sans oublier les « quatre sorcières », troisièmes vendredi des mois de mars, juin, septembre et décembre, où se soldent les grands contrats financiers à terme sur la Bourse de New York. Bref, la forêt financière est noire et hantée, et il faut y avancer !

5 avril, 2018

Ecrit par

Danger : la cagnotte est de retour

« La cagnotte » fait son retour, toujours pour des raisons politiques, parce que la croissance étant un peu plus forte que prévu dans le cadrage budgétaire, les rentrées fiscales ont également été meilleures qu’anticipé, donc le déficit relativement plus faible, qu’il faudrait maintenant redistribuer !

quis Praesent tristique suscipit nunc amet, tempus sed ultricies consectetur elit.