Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

4 février, 2018

Ecrit par

France is back! Ses problèmes aussi

1,9% de croissance en 2017, sinon 2% et, pour le prudent FMI, 1,9% aussi en 2018 et 2019 ! Selon l’indicateur Markit des Acheteurs publié le 24 janvier, la forte expansion du secteur privé se poursuit. Mieux, elle continue de reposer sur une augmentation des nouvelles affaires. « Le taux de croissance des nouvelles commandes reçues par les entreprises privées françaises atteint, en janvier, son plus haut niveau depuis avril 2011 ». Les carnets de commandes se remplissent, les perspectives d’activité restent bien orientées. L’Insee calcule en janvier que le climat des affaires s’améliore dans l’industrie (et ceci depuis des mois) et fléchit à peine dans les services. Le niveau de décembre a été, pour l’ensemble de l’économie, le plus élevé depuis dix ans !

7 décembre, 2017

Ecrit par

France : de bonnes nouvelles

Markit le dit : l’Indice d’Activité Globale en France s’établit à 60,1 en novembre, son plus haut depuis six ans et demi. Selon le sondage, l’amélioration est bien répartie et se retrouve autant dans l’industrie manufacturière, où l’indice va à 59,7, que dans les services, où il se redresse à 60,2.

11 décembre, 2016

Ecrit par

Arrêter la vague populiste

Brexit le 24 juin, Trump le 8 novembre, 47% pour l’extrême droite autrichienne le 4 décembre et, le même jour, 59,1% contre Renzi qui démissionne en Italie : sommes-nous face à une vague ? Va-t-elle passer en France (le 7 mai 2017), puis en Allemagne (entre septembre et octobre 2017) ?

4 décembre, 2016

Ecrit par

7 stratégies de choc pour 2017

Les primaires ont tué le secondaire. Moins de chômage : c’est LE but de la présidentielle qui s’annonce. 6,2 millions de chômeurs en France, dont 2,6 depuis plus d’un an, un taux de chômage de 9,8% de la population active contre 4,9% au Royaume-Uni et aux Etats-Unis, 4,1% en Allemagne et 3,2% au Japon : il n’en faut pas plus pour expliquer les sondages et votes récents, tout comme la décision de François Hollande de ne pas se représenter. Deux fois plus de chômage, moitié moins de croissance : ce n’est plus supportable. D’où la question lancinante : est-ce bien vrai que « contre le chômage, on a tout essayé » comme disait François Mitterrand en 1993 ?

Suivez-nous sur :