Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

18 mars, 2018

Ecrit par

L’euro est irréversible, donc aussi la zone euro ?

Mario Draghi le répète le 8 mars, répondant à une question sur l’Italie après les élections : « l’euro est irréversible ». Il n’y a donc pas à s’inquiéter, même avec une croissance qui irait de 2,5% en 2017 à 2,4% en 2018, 1,9% en 2019 et 1,7% en 2020, et même si l’inflation atteindrait 1,7% seulement en 2020. « Confiance-persévérance-prudence », pour reprendre la trinité Draghi ! D’ailleurs, l’euro est assez fort : 1,23 pour un dollar. Pas à s’inquiéter… ?

14 décembre, 2017

Ecrit par

Zone euro : de bonnes nouvelles, compliquées

Bonne nouvelle : la croissance s’accélère. Vers 3,2% en rythme annuel en fin d’année en zone euro ? L’euro passe au-dessus de 1,19 par rapport au dollar, le Cac tutoie 5400, le Dax 13000 et l’EuroStoxx50 3600. Derrière ces réactions de marché, les indices d’activité Markit battent des records : l’Indice de l’Activité Globale est à 57,5, au plus haut depuis 79 mois, l’Indice Services au plus haut depuis 6 mois, et celui de l’Industrie manufacturière au plus haut depuis 211 mois ! La croissance s’accélère donc partout, et avec elle les tensions sur les capacités, l’emploi et bientôt les prix.

6 mai, 2017

Ecrit par

L’euro est mort : vivent le « Franc baguette » et la « monnaie commune » !

« L’euro est mort », déclare Marine Le Pen dans une vidéo au Parisien ce samedi 29 avril. Il faut en sortir, et indiquer à Bruxelles que la France veut passer de la « monnaie unique à la monnaie commune ». Cette « monnaie (commune) qui ne concernera pas les achats quotidiens mais uniquement les grandes entreprises qui font du commerce international », précise-t-elle. Rien ne sera immédiat : « un an, un an et demi pour organiser un retour concerté à la monnaie nationale », ce qu’elle redira lors de sa confrontation avec Emmanuel Macron.

17 janvier, 2016

Ecrit par

Economie du populisme

Les populistes veulent défendre « le peuple » contre les gros, les puissants, les forts – pays ou entreprises qui tordraient les règles à leur avantage. Ils veulent donc le convaincre des risques mortels qui pèsent sur lui et de l’importance de leur mission.

Suivez-nous sur :