Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

15 juillet, 2018

Ecrit par

En attendant la récession américaine de 2021

Elle finira par arriver. Et tout sera fait pour qu’elle se déclenche courant 2021… après la réélection de Donald Trump, dont le mandat s’achève le 20 janvier 2021. En effet, pour réussir autant que possible les élections intermédiaires de novembre 2018 et préparer la campagne de 2020, il faut absolument que l’économie – et la bourse – « tiennent ». C’est la base de la stratégie économique, fiscale, financière et sociale de Donald Trump, avec son volet monétaire géré par la Banque centrale américaine, alias Jerome Powell, son patron. Calcul conspirationniste, rêve, cauchemar ? En tout cas, c’est la meilleure base de travail pour imaginer les mois à venir.

18 février, 2018

Ecrit par

Les reprises économiques ne meurent jamais de mort naturelle…

Il faut donc les tuer ! 104 mois ! Voilà plus de neuf ans que la reprise américaine est parmi nous, juin 2009, après cette Grande récession qui avait fait craindre un nouveau 29. Elle résiste, mais elle est poussive et vieille. Devant elle, par ordre de longévité, on trouve l’expansion de 106 mois en 1960 et, record absolu, celle de 120 mois, en 2001. Va-t-elle continuer de vivre ?

18 septembre, 2016

Ecrit par

Le chant du cycle

Notre cycle économique va-t-il disparaître ? Cette respiration du monde capitaliste, avec son expansion, sa surchauffe, sa récession et sa reprise a-t-elle fini de rythmer notre vie, en matière de croissance, d’emploi et de marché boursier, sans oublier la politique ? Comment allons-nous respirer demain ?

23 juin, 2016

Ecrit par

[VIDEO] Les conséquences du Brexit

La grande leçon que nous donne le Brexit, c’est qu’il faut faire très attention lorsqu’on fait de la politique car on alimente également de l’économique, du militaire – et des émotions. Ceux qui veulent quitter l’Union disent : « Nous allons disparaître en tant que nation ». Ceux qui veulent rester rétorquent : « Nous allons nous développer en tant que nation avec les autres ». Tout ceci est confus et mêlé.

22 février, 2015

Ecrit par

Du passif faisons table rase !

C’est la version financière de l’Internationale des conservateurs, avec son nouveau logo. Reprenons en chœur : « du passé faisons table rase, en oubliant nos fautes et leurs séquelles financières et repartons gaillards, comme si de rien n’était ». On aura reconnu l’adaptation de l’« euthanasie des rentiers » en « prêteurs à taux négatifs pour risques croissants ».

Suivez-nous sur :