Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

30 juin, 2016

Ecrit par

Loi El Khomri : mais pourquoi donc ?

La loi El Khomri a mis le feu aux poudres, parlant de « l’inversion des normes », alors que 80 % des décisions sont, en fait, déjà prises au niveau local. Ce qu’on peut reprocher à cette loi, c’est d’avoir dit la vérité, au risque de faire perdre la face à ceux qui jouent les gros bras. Mais, pour dire la vérité, il faut que ça permette d’avancer plus, d’expliquer mieux et donc de préparer beaucoup. Tout cela n’a pas été fait. Aujourd’hui, on le paye.

26 juin, 2016

Ecrit par

Brexit : ces pays qui ne se reconnaissent plus

Insondables anglais ? Le 24 juin au matin, 51,8 % des électeurs du Royaume-Uni sont pour le Brexit (le Royaume-Uni sort de l’Union) contre 48,2 % pour le Bremain (le Royaume-Uni y reste). Pourtant, la veille, selon le Financial Times, 48 % des sondés répondaient Remain et 46 % Leave. Mieux, en cette fin de journée du 23 juin, les bookmakers donnaient Remain à 84 %, contre 78 % le matin.

9 juin, 2016

Ecrit par

La reprise française a-t-elle mangé son pain blanc ?

Oui : nous avons fait la partie facile de la reprise. C’était celle que permettaient les taux bas, l’euro faible, la reprise des voisins, le pétrole pas cher. C’était un rattrapage, sans les réformes. Après ce sera plus dur, avec des taux plus élevés, un euro plus fort et des pressions européennes pour réduire notre déficit budgétaire, sans nous accorder de délais cette fois. Pire, viendront alors la concurrence des entreprises en meilleur état que les nôtres. Elles se sont réformées – elles.

24 avril, 2016

Ecrit par

La Nuit debout nuit par les deux bouts

A Paris, de jeunes noctambules se réunissent chaque soir, Place de la République. « Place de République » ou « à la place de la République » ? C’est la question et le risque : celui d’augmenter les tensions, du bout de l’extrême gauche à celui de l’extrême droite, sans rien résoudre. Au contraire.

6 mars, 2016

Ecrit par

De l’inflation considérée comme un pneu

Le pneu inflation est très plat dans ce monde, à tel point que l’économie ralentit. On craint l’arrêt, voire la marche arrière. Que se passe-t-il donc ? Un profond changement dans l’équilibre des forces s’opère devant nous. En effet, les hausses des prix ont toujours leurs symétriques : les baisses. Surtout, « avant », il y avait toujours un peu plus de hausses que de baisses, un peu plus d’inflation que de déflation. Les hausses, ce sont les salaires dans les services privés et publics qui augmentent plus que la productivité, plus impôts et taxes. Les baisses, ce sont les prix des produits industriels qui diminuent grâce aux innovations et aux gains de productivité – au-delà des hausses de salaires.

18 octobre, 2015

Ecrit par

Lettre de Moody’s aux candidats à la Présidence française

Mesdames, Messieurs,

Je ne vous prends pas en traître : si rien ne change en France, je vais encore abaisser la note de votre pays. Peut-être même dans un an, quand vous serez en pleine préparation de vos programmes. Déjà, je l’ai fait le 18 septembre, après avoir beaucoup patienté. Les autorités ont joué le silence, vous n’avez rien dit, les marchés n’ont pas réagi. Les médias, perspicaces, ont donc conclu que ce n’était rien.

Suivez-nous sur :