Inscrivez-vous !

  • Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

11 septembre, 2016

Ecrit par

Vers un krach obligataire ?

On ne sait jamais, avec les marchés financiers ! Mais le miracle des taux bas actuels ne peut être éternel, d’autant plus que plusieurs messages viennent d’être émis la semaine passée. Ecoutons-les avec attention : les banquiers centraux n’ont pas l’habitude de parler fort !

6 mars, 2016

Ecrit par

De l’inflation considérée comme un pneu

Le pneu inflation est très plat dans ce monde, à tel point que l’économie ralentit. On craint l’arrêt, voire la marche arrière. Que se passe-t-il donc ? Un profond changement dans l’équilibre des forces s’opère devant nous. En effet, les hausses des prix ont toujours leurs symétriques : les baisses. Surtout, « avant », il y avait toujours un peu plus de hausses que de baisses, un peu plus d’inflation que de déflation. Les hausses, ce sont les salaires dans les services privés et publics qui augmentent plus que la productivité, plus impôts et taxes. Les baisses, ce sont les prix des produits industriels qui diminuent grâce aux innovations et aux gains de productivité – au-delà des hausses de salaires.

7 février, 2016

Ecrit par

Pour sortir de cette crise : interdire les billets ?

Tiens, c’est une idée… De fait, Mario Draghi, le patron de la Banque centrale européenne, s’énerve. Les billets et les pièces représentent désormais 10,1% de la masse monétaire au sens large en zone euro, contre 9,6 % il y a quatre ans. Dans une économie plus électronique, voilà que le papier progresse ! Pourquoi donc ? Et pourquoi donc ceci énerve-t-il Mario Draghi ? Sus aux billets !

Suivez-nous sur :